Toscane d'Auvergne, Billom
©Toscane d'Auvergne, Billom|Benjamin Vallet

Billom, terre de cultures

Explorez Billom, une petite cité au centre médiéval plein d’attrait et de charme, une ville de tradition marchande. Découvrez les architectures, paysages, bourgs ou cités de caractère, les visites permettent toujours de découvrir ou redécouvrir l’histoire et le patrimoine local… et la petite histoire rencontre souvent la grande.

Une visite riche en histoire, architecture et surprises !

Démasquez la ville médiévale de Billom au cœur de la Toscane d’Auvergne.

D’étroites rues pavées bordées de maisons à pans de bois et de petites boutiques, des portails sculptés, des fenêtres à meneaux qui ça et là accrochent le regard ; aujourd’hui, les murs de la vieille ville racontent le passé médiéval de Billom.

Au Moyen Âge, de nombreux marchands et artisans, tels que les corporations des bouchers, des tisserands, des sabotiers, des forgerons, des teinturiers et des tanneurs, s’installent le long de l’Angaud.

Au XIXe siècle encore, Billom est surnommée « la ville des marchés » car ici, tout se vend et tout s’achète : beurre, œufs et fromages, bestiaux de tous poils, volailles de toutes plumes, mais aussi bois, sabots, bacholles, pots en faïence, chanvre, fils de laine, etc

Pour le blé, le marché se tenait sous la halle, construite assez tardivement pour une ville commerçante, entre 1793 et 1795, puis détruite vers 1970. La place qui porte son nom conserve la mémoire de cette halle

C’est en raison d’importantes voies de communication desservant Billom que ces échanges commerciaux ont été si développés.

Les maisons à pans de bois de la ville médiévale

Les maisons à pans de bois du centre ancien de Billom, remontant au XVe et au début du XVIe siècle, sont pour la plupart classées ou inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Leur structure repose sur une charpente de bois dans laquelle un hourdis, composé de terre, de chaux, et de petits éléments de bois, vient remplir les vides entre les montants pour former les murs. Les poteaux verticaux de ces constructions s’ancrent solidement sur les sablières, des poutres horizontales qui reposent sur les fondations ou le mur de soubassement.

Les écharpes, pièces de bois inclinées ou disposées en croix de Saint-André, sont intégrées à cette ossature verticale. Leur rôle est de contreventer l’édifice, c’est-à-dire de lui apporter une résistance supplémentaire contre les forces latérales comme le vent, en répartissant les charges et en stabilisant la structure.

Les éléments en bois sont disposés de manière à créer des motifs géométriques variés sur les façades. Ces maisons, fréquemment utilisées pour des activités commerciales, présentent souvent des boutiques au rez-de-chaussée, avec des entrées sur la rue marquées par des arcades. Un autre trait caractéristique de ces bâtiments est la présence d’encorbellements : les étages supérieurs avancent légèrement au-dessus de ceux du bas, créant ainsi un effet de saillie. Cette technique permettait d’agrandir l’espace de vie à l’étage tout en conservant une emprise au sol limitée.

Hébergements et restaurants à Billom

Pour profiter au maximum de ce week-end d’exception, retrouvez les hébergements et les restaurants autour de la ville de Billom.

L'ail rose le trésor de Billom

L’ail rose de Billom est un produit agricole emblématique de l’Auvergne, dont les origines remontent à des siècles. Le développement de la culture de l’ail rose à Billom a connu un essor formidable vers 1850, transformant la région en un centre majeur de production, transformation et conditionnement de l’ail. Le remplacement de la culture du chanvre par celle de l’ail rose a permis à Billom de devenir la capitale de l’ail rose, un titre que la ville conserve fièrement aujourd’hui. Cette évolution s’est accompagnée d’un développement économique considérable pour la région, grâce notamment à la création d’emplois liés à cette culture.

Aujourd’hui, bien que la production d’ail rose de Billom ait diminué depuis les années 1960, les quatre négociants sont toujours installés sur le territoire. On compte une trentaine de producteurs répartis sur 113 communes qui produisent plus de 200 tonnes d’ail par an. La moitié de la production est vendue en direct tandis que les négociants se chargent d’écouler le reste.

La Confrérie des Grands Goussiers

La ville médiévale de Billom et ses environs continuent de célébrer cet héritage à travers divers événements et initiatives. La Confrérie des Grands Goussiers, par exemple, œuvre pour la promotion de l’ail rose de Billom, notamment en organisant une foire annuelle en août.

Le saviez-vous? 

La culture de l’ail rose de Billom, un procédé ancestral et délicat, se déroule en plusieurs étapes clés, allant de la plantation à la récolte, avant de se transformer en de délicieux produits du terroir.

L'Ail rose, le trésor de Billom (version courte)
L'Ail rose, le trésor de Billom (version courte)
L'Ail rose, le trésor de Billom (version courte)
1

Plantation et croissance

  • Au cœur de l'Auvergne, dès la mi-janvier, les agriculteurs préparent minutieusement le sol pour accueillir les gousses d'ail. Ces dernières germent en trois semaines environ.
2.

La récolte

  • Vers mi-juillet, l'ail est prêt à être récolté. Après l'arrachage, l'ail est laissé au sol pendant un ou deux jours pour permettre à la terre de se détacher naturellement des bulbes. Il est ensuite protégé du soleil pour éviter toute altération de qualité.
3.

Séchage et conservation

  • Traditionnellement, l'ail est séché en bottes suspendues, une méthode qui permet une ventilation naturelle optimale. Une fois séché, l'ail de Billom peut être conservé pendant un an, conservant ainsi sa fraîcheur et ses saveurs uniques.

La recette de la soupe à l'ail à l'ail

 de Jean-Marc POURCHER, Toques d’Auvergne & Grand Goussier de la Confrérie de l’Ail Rode de Billom

Liste des ingrédients :

– 2 litres de soupes pour 2 têtes d’ail rose de Billom
– ½ de lait
– ½ d’eau
– 2 os à moelle
– 3/4 pommes de terre
– huile d’olive
– feuilles de laurier
– sel et poivre

Préparation de la pâte d’ail :

  • Égousser les têtes d’ail. Amener à ébullition les gousses d’ail entières dans ½ de lait et ½ d’eau. Faire cuire doucement 10 minutes. Vider l’eau puis retirez la peau des gousses en la pinçant avec le bout des doigts.
  • Faire brunir la pâte d’ail rose de Billom dans de l’huile d’olive en prenant soin de ne pas la brûler.
  • Confectionner 2 litres de bouillon gras avec deux os à moelle et deux feuilles de laurier. Faire cuire 3/4 pommes de terre destinées à être écrasées en purée.
  • Mouiller le mélange obtenu avec le bouillon gras. Ajouter les pommes de terre écrasées. Remuer.
  • Remettre sur le feu et laisser mijoter quelques minutes. Servir avec des croûtons aillés.

À déguster, accompagnée d’une bouteille des Côtes d’Auvergne.

Les escapades nature en Auvergne autour de la ville médiévale de Billom

Les environs de Billom sont un véritable terrain de jeu pour les amateurs de plein air. Située à l’ouest du Parc Naturel Régional Livradois-Forez, elle offre un point de départ parfait pour les amateurs de randonnée.

Pourquoi ne pas vous laisser tenter le temps d’un week-end par la boucle « Les Forteresses de la Toscane auvergnate« . Cette aventure débute à Saint-Jean-des-Ollières, s’étendant sur 14,5 km jusqu’à Egliseneuve-près-Billom. La seconde étape du parcours, longue de 20 km, ramène les randonneurs à leur point de départ à Saint-Jean-des-Ollières, offrant ainsi une expérience complète et immersive de la région.

Pour ceux qui recherchent des informations détaillées sur les sentiers, le topoguide « Balades en pays de Billom, Saint-Dier ». C’est l’un des 12 topoguides édités par RELF (Randonnée en Livradois-Forez) disponibles à la vente dans tous les Bureaux d’Information Touristique (BIT) de la Maison du Tourisme Livradois-Forez.

   Rejoignez la rivière Allier à quelques kilomètres de Billom.

La rivière Allier est considérée comme une des dernières rivières sauvages d’Europe. Une rivière sauvage est un cours d’eau qui coule librement, peu ou pas modifié par l’intervention humaine, conservant ainsi un écosystème naturel et diversifié. Elle offre une variété de paysages naturels comme des forêts alluviales, des prairies et des bancs de sable. La diversité de ses milieux attire de nombreux amateurs de la nature.

Pour les amateurs d’aventures nautiques, laissez-vous tenter par une descente de l’Allier en canoë. Rendez-vous à Joze ou à Dallet pour une escapade en famille ou entre amis.

Les activités à ne pas manquer autour de Billom

La Via Allier

Découvrez le Livradois-Forez à vélo. La Via Allier, une section de la véloroute V70, est une voie cyclable qui offre une expérience unique le long de la rivière Allier. Elle s’étend de Nevers, près de la confluence avec la Loire, jusqu’à Langogne, non loin de la source de la rivière. À terme, cet itinéraire se prolongera jusqu’à la Méditerranée.

La Foire à l'ail

Alerte aux papilles ! La Foire à l’ail vous attend à Billom, chaque 2ᵉ week-end d’août la foire à l’ail. Un événement devenu incontournable tant pour les adeptes de l’ail auvergnat que pour ses producteurs. 200 exposants et 60 commerçants attirent ainsi près de 20 000 visiteurs chaque année.

Billom, la médièvale

Si vous passez par Billom, vous ne pouvez pas passer à côté de la visite guidée de Billom la médièvale. Accompagnée par un(e) guide conférencier(e), laissez-vous guider à l’intérieur de l’enceinte médiévale, pour découvrir ou redécouvrir l’histoire et le patrimoine local. Une visite riche en histoire, architecture et surprises !

Fermer